Pourquoi ronfle t-on? Deux causes possibles

Toutefois, le ronflement peut empêcher celle ou celui qui dort avec nous. Les hommes sont plus nombreux à ronfler et on le sait, néanmoins les femmes n'y échappent pas totalement. Et on sait généralement pourquoi. Voici deux des causes possibles du ronflement.

La ménopause

La majorité des femmes ne ronflent pas avant d'atteindre l'âge et 50ans. Mais pour l'échapper, elles peuvent utiliser un anti ronflement, anti ronflement efficace. À 50 ans, ou à la ménopause, elles commencent à ronfler. La ménopause qui se définit comme une période marquée par une baisse importante du taux d'œstrogènes ( une hormone masculin) qui permet particulièrement de préserver le tonus musculaire. Outre que l'âge, la quantité d'œstrogènes baisse, et les muscles du pharynx deviennent plus lâches. Cela peut toute fois créer une obstruction des voies respiratoires et gêner le passage de l'air.

L'occlusion nasale

Généralement, le ronflement survient lorsque le nez est bouché. La présence d'une déviation de cloison nasale, d'une rhinite aiguë ou chronique ( rhume sinusite, allergique ou non) ou les polypes nasaux sont souvent les causes de la bouche du narine. En effet, si c'est le cas d'une infection ORL, il vivement conseillé de laver le nez avec du sérum physiologique le matin et le soir, ou d'utiliser des décongestionnant et des antibiotiques. Par ailleurs s'il s'agit d'une allergie, pour le traiter ,il suffit d'éviter la présence d'allergènes dans la chambre tout en prenant un traitement antihistaminiques. Il serait également important de faire un traitement à base de corticoïdes en comprimés ou en pulvérisation nasale si c'est le cas de polypes nasaux. L'augmentation chirurgicale des polypes réponds à des indications très précises. S'il s'agit de déviation de cloison nasale, qui est souvent acquis lors de la croissance ou à la suite d'une traumatisme, un traitement chirurgical serait important. Il est à noter que les traitements de l'obstruction nasale ne permettent pas la disparition totale du ronflement.